Un petit séjour, Paris 2010

Grâce à une bourse qu’on m’avait accordée, j’ai eu le grand plaisir de passer le mois de juillet à Paris. Nous étions 5 boursiers qui logions dans le Centre Culturel Irlandais, un ancien séminaire qui abritait les prêtres irlandais et polonais. De nos jours il s’agit d’un espace calme, accueillant, et magnifique, en plein coeur du Quartier Latin.

Chaque matin ensoleillé, nous nous dirigions vers l’Institut Catholique, en traversant le Jardin du Luxembourg. Nous y assistions aux cours de français ainsi qu’aux ateliers spécialisés (de l’après-midi) deux ou trois fois par semaine. À “La Catho” je faisais partie d’un groupe très cosmopolite d’au moins 10 nationalités – nos accents variés étaient un défi pour nous tous!

En général, les boursiers se retrouvaient pour dîner ensemble dans la cour du Centre – et souvent pour bavarder autour d’un verre jusqu’aux premières heures du matin . C’était difficile de perdre les coutumes irlandaises.

Bien sûr j’ai bien profité de l’occasion de découvrir, une fois de plus, les merveilles de Paris: Montmartre, Notre Dame, l’Avenue des Champs-Élysées, le Canal St Martin, le Marais, les Galeries Lafayette, la FNAC…. Cependant, je suis tombée amoureuse de “mon” coin , celui du Panthéon/ Place de la Contrescarpe dans le 5ème arrondissement. À deux pas du Centre Culturel se situe Le Panthéon, une église transformée en temple républicain pour honorer la mémoire des hommes illustres comme Victor Hugo et les Curie. Juste à côté du Panthéon se trouve l’église St. Étienne du Mont et les tombes de Pascal et Racine parmi d’autres. Traversez la Rue Monge pour découvrir l‘amphithéâtre romain des Arènes de Lutèce (où nous avons assisté au Bal des Pompiers du 14 juillet). Un peu plus loin, au bord de la Seine, le Jardin des Plantes avec sa ménagerie est un des trésors de ce beau quartier. Continuez votre petit tour jusqu’à la Mosquée de Paris qui accueille également les non-Musulmans à condition qu’ils soient discrets; et prenez une petite pause au salon de thé voisin.

De nombreuses rues et ruelles du quartier avec leurs petits restaurants, bonnes épiceries, petits commerces et surtout le célèbre marché de la Rue Mouffetard offrent plusieurs possibilités au consommateur perspicace.Ceci n’est qu’une petite esquisse de ce quartier mais j’espère que je vous ai donné l’envie d’y faire une visite.

Quant à moi, à la fin de ce mois de juillet, je me trouvais très bien à Paris et peu disposée à rentrer chez moi. Juillet 2010…c’était une expérience inoubliable!

M.F., février 2011.

Pour savoir plus:

 

2016-05-09T10:24:35+00:00 February 24th, 2011|

Leave A Comment